SETREM, Claude Sailly impose la qualité, la rigueur, la transparence.

Category: Actualité

Les métiers de l’art vivent de la transmission de valeurs. Setrem est en cela un remarquable exemple dans le monde de la métallurgie.

1995, l’entreprise a pris ses marques dans les métiers de la tuyauterie industrielle et des fluides généraux. Le carnet de commandes s’allonge et l’ancien garage automobile qui fait office d’atelier devient réellement étroit.
Maxime et Jean-Charles ont rejoint depuis quelques temps leur père dans cette belle entreprise. Les idées fusent, l’extension est souhaitable et c’est ainsi que le pas est franchi.
Profitant d’une vente des ateliers de Beauvisage Charpente, SETREM s’installe à St Laurent Blangy. Le bâtiment choisi semble adaptable aux exigences éventuelles futures.

Depuis, le développement et l’aménagement des lieux auront été pensés dans le souci constant d’adapter l’outil aux besoins de la clientèle.

« Le plus souvent, nous travaillons à partir des plans et de consignes techniques du donneur d’ordres, poursuit Claude Sailly. Cela ne nous empêche pas d’apporter notre expertise avant la mise en chantier des projets. »

Les ouvrages de chaudronnerie confiés à SETREM, sont d’importance et parfois techniquement complexes. Des conceptions de chaufferies, d’échangeurs, de dépollueurs ou de récupérateurs d’énergie sont ici façonnés.

Preuve de son professionnalisme reconnu, l’entreprise est entre autres, conforme aux exigences MASE/UIC, qui lui permettent notamment d’intervenir sur des sites pétrochimiques SEVESO 2.
« Si je devais regretter une chose de mon passé industriel, tempère le jeune retraité, c’est la relation de confiance que j’entretenais avec mes clients quand la poignée de main avait valeur de contrat. Ce qui me fait toujours autant plaisir c’est qu’aujourd’hui encore, Il est assez rare que des contrôles intermédiaires soient demandés par la clientèle, cela reste une marque de contrôle qui m’honore

%d blogueurs aiment cette page :